Quand il a fallu enregistrer la deuxième cassette des Débardeurs, Robert Sassolas, l'auteur de tous les textes de leurs chansons, tenait à y faire figurer une de ses dernières créations intitulée tous simplement « l'Ardèche » Il y avait alors deux problèmes : le premier c'est qu'il avait déjà donné le titre «  l'Ardèche » à une autre chanson baptisée par la suite « les culs-terreux » J'ai raconté l'histoire de cette chanson dans mon premier message.

Le deuxième c'est qu'il tenait à utiliser la musique d'une chanson de Jean Ferrat, appuyé par son ami Mémé, chanteur au sein du groupe. Or si on peut emprunter une chanson connue pour en faire une nouvelle interprétation on ne peut pas en modifier les paroles ni la musique sans le consentement de l'auteur et du compositeur, à plus forte raison si on doit l'enregistrer (1) Il y avait même 2 chansons de Ferrat prévues pour deux textes de Robert.

Nous voilà donc réunis pour écrire une lettre à Jean Ferrat pour lui demander, gentiment, poliment, la permission d'utiliser ses musiques, en lui faisant remarquer que « nous essayons de chanter-conter l'Ardèche à travers des histoires du terroir et par des chansons qui s'appuient sur des musiques de quelqu'un qui a su très bien comprendre et aimer notre département : vous même » Nous terminions la lettre en lui promettant de lui faire parvenir une cassette de notre enregistrement « ...Nous serions encore plus heureux de vous la porter » Nous la signons tous les quatre et espérons une réponse favorable.

Les jours passent jusqu'à ce qu'arrive la réponse de Gérard Meys, l'éditeur et ami de Jean Ferrat. Il refuse l'utilisation des musiques de Jean Ferrat pour nos chansons en expliquant qu'elles font partie du patrimoine et qu'elles sont donc intouchables.

Nous voilà donc coincés. Je propose d'écrire une musique pour la chanson « l'Ardèche »

Je fais des propositions à Mémé, nous faisons des essais. Peu à peu la chanson prend forme et Mémé y met tout son cœur. Robert retrouve le sourire. Je fais les arrangements et la chanson est enregistrée en 3 ou 4 séances en mars 1987. Par la suite elle cloturera tous les spectacles que donnera le groupe.

On trouvera l'enregistrement que j'en ai fait ici avec des aquarelles de Claudy qui datent également (sauf 3) des années 80,

et les paroles de la chanson avec les accords pour guitare ci-dessous.

 

 

 

  1. Dans ce cas il faut aussi payer les droits de reproduction mécanique et les droits d'auteur

 

 

 

L'ARDECHE

paroles de Robert Sassolas

musique de Dominique Cheval

 

INTRO :



Gm Eb Fm

Gm Bb Cm

 

COUPLET 1

 

 

Cm                                          Fm...Ab

Pour ces paysans qui labouraillent

Cm                                          Fm...Ab

Dans les ronces et dans la rocaille

Cm                                           Gm

Au flan de leurs coteaux brûlés

Cm

Qui vivent de quatre châtaignes

Gm                                              Cm

De fromage et de quelques chèvres

Ab                                        Gm

De quatre vignes éparpillées

Cm

Pour ceux qui ont quitté ta nature

Ab                                             Gm

Pour chercher une vie plus sûre

Fm

Loin du pays où ils sont nés

           Gm    Eb     Fm

Que tu es du - u - re

           Gm    Bb       Cm

Que tu es du - u - re

 

 

 

COUPLET 2

 

Pour ton patois qui se ballade

Sur les marchés de tes bourgades

Sur mille paniers étalés

Pour ces vieux aux moustaches fières

Rêvant sur un vieux banc de pierre

Devant leurs maisons lézardées

Pour ces vieux fidèles à ta terre

Et pour leurs enfants qui espèrent

De ne jamais t'abandonner

Que tu es belle, que tu es belle

 

 

COUPLET 3

Pour tes rivières qui vagabondent

 Au creux de tes gorges profondes

 Pour les hivers de tes sommets

 Pour cette paix que tu nous donnes

 Aux mille couleurs de l'automne

 Dans tes grands pins, tes chataîgners

 Ce gibier qu'on cherche à la trace

 A la saison des grandes chasses

 Entre Lamastre et Pailharet

 Que l'on t'aime, que l'on t'aime

 

COUPLET 4

Promoteurs et hommes d'affaires

 Restez bien loin de ses frontières

 Ses bas de laine sont troués

 Pays où les amoureux s'aiment

 Sans le crier sur les antennes

 Là où les peines sont cachées

 Oh beau pays où les poètes

 Se retrouvent la plume en fête

 Dans ta nature émerveillées

 Belle Ardèche, Belle Ardèche

 Belle Ardèche, Mon Ardèche

Ma France 559 AQ18251989

Ma France 252 AQ18251982

Ma France 552 AQ23291989

Ma France 432 AQ21301986